Logo de la plateforme SIO pour secrétaire indépendante

Qui peut devenir télésecrétaire ?

Vous vous posez la question : Ai-je le droit de me mettre à mon compte et devenir secrétaire indépendante? Ai-je besoin de diplômes spécifiques ? Quels sont les documents que je dois utiliser ? Suis-je suffisamment équiper pour répondre à la demande des chefs d'entreprise? En réalité, en prenant un peu de recul, on s'apercoit qu'il n'y a pas de profil type et que la seule nécessité pour devenir assistante freelance est la motivation !

 

Le marché des télésecretaires se décompensent en plusieurs types de profils qui viennent proposer leur approche du métier avec un regard plus au moins exercé sur les compétences réelles supposées du métier. Toujours est il qu'il faut comprendre au regard du chef d'entreprise ce qui est sous entendu par compétence. En ressources humaines, la compétence est généralement décrite sous 3 angles : le savoir, le savoir faire et le savoir être. En réalité, ceux sont ces deux derniers angles qui vont être primordiaux pour valider votre disposition à exercer ce métier.

 

1. Le savoir faire : des éléments nécessaires

 

Il est coutume d'appeler le savoir faire les hard skills. Le savoir faire est au final le fait de pouvoir remplir de manière opérationnelle des missions attendues qui vont de la simple restranscription audio à la saisie de texte ou encore au tri de CV pour l'aide aux Ressouces Humaines. En ce sens, la secrétaire indépendante doit être très claire sur les compétences métiers qu'elle maîtrise pour ne pas s'inventer des atouts qui n'existent pas. Il donc fortement contre indiquer de postuler pro activement à une demande de réservation de télésecrétaire sans en comprendre sa globalité et les précisions de la mission proposée.

 

2. Le savoir-être : facteur de différenciation 

 

On décrit le savoir-être comme étant du domaine des soft skills. Elles sont tout aussi importantes que les hard skills sinon même plus importantes car elles permettent souvent de différencier deux profils compétences sur le savoir faire opérationnel. Ces compétences si importantes sont comportementales et plutôt logiques quand on pense au caractériques intrinsèques de ce métier relativement solitaire et nomade. Il faut par exemple avoir une écoute active développée pour bien saisir les briefs demandés et poser les bonnes questions, savoir s'adapter rapidement à de nouvelles situations pour évoluer chez soi comme en entreprise, être très organisée et disciplinée pour répondre aux objectifs temporels de la mission ou encore avoir des qualités de synthèse indéniable pour pouvoir rédiger des débriefs concis des tâches acccomplies. 

 

3. Sous réserve de motivation, tout le monde peut devenir télésecrétaire ! 

 

Outre ces deux piliers composant la compétence, aucune barrière ne s'oppose à l'individu que souhaite développer cette activité à son compte dans le cadre par exemple d'une micro entreprise. Une fois vos statuts clarifiés, c'est belle et bien votre motivation qui vous invitera à travailler au développement de vos compétences clés (hard skills) pour définir votre branding personnel et dégager un critère différenciant qui saura rendre votre profil unique. 

1 Commentaires

 

etudiant licence 1²

05 Aoû 2020 à 18:43

pogoooo vraiment pogoooooo


Laisser un commentaire

Name *
Email *
Website

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les dernières nouveautés de secretaire-independante.online directement dans votre boîte de réception.