Logo de la plateforme SIO pour secrétaire indépendante

Comment réaliser le business plan pour mon activité de secrétaire indépendante en micro entreprise ?

 

Si vous vous êtes décidée à vous lancer comme secrétaire indépendante sur l’année 2020, il vous a certainement été recommandé de créer un business plan, une étude de marché et bien d’autres documents encore. Ces documents relèvent souvent de la tradition plus que de la nécessité. Pour des projets nécessitant souvent un apport financier limité, les banques sont moins fermées à l’idée d’octroyer des prêts pour lancer des projets ce qui n’exonère pas l’entrepreneur de capturer la compréhension financière de l’aventure qu’il prétend pouvoir débuter. 

Vous l’aurez compris, il n’est pas nécessaire de bâtir un Business Plan de 50 pages avec l’ordinaire executive summary, l’étude de marché pompeuse et les analyses financières calquées les unes sur les autres et dont on ne comprend pas le sens. Ici on préfèrera annoncer avec confiance que le métier de secrétaire indépendante est de plus en plus demandé sur différents métiers (Transports conventionnés, Artisans, E-commerce, Immobilier …) et on s’attardera davantage sur la compréhension des différentes charges qui incombent au statut de micro-entrepreneur. Tour d’horizon.

1. Les cotisations sociales de la secrétaire indépendante en micro-entrepreneur.  

 

Les charges sociales ou cotisations sociales comprennent différents pans comme la maladie, la maternité, l’invalidité, la retraite ou encore les allocations familiales et ont donc pour but d’apporter à l’entrepreneur une protection sociale forte.

Sous le régime micro-entreprise, les cotisations sociales seront calculées proportionnellement au chiffre d’affaires HT encaissé et se basent sur des taux qui dépendent des options choisies lors de la création de votre statut. Pour l’activité de secrétariat indépendant, que vous ayez choisi l’option « prestations de service artisanale/commerciale » ou « activité libérale », il est de 22% (hors ACRE). A noter que de plus en plus de secrétaires indépendantes choisissent de s’orienter vers la vente de prestations de service artisanale/commerciale ayant vu leur demande d’enregistrement en activité libérale refusée par l’URSSAF.

Les cotisations sociales peuvent être réglées de manière mensuelle ou trimestrielle selon l’option choisie lors de l’enregistrement sur le site de l’URSSAF. A noter que la première de cette déclaration n’intervient pas immédiatement après le début d’activité puisque vous devez patienter un délai de carence d’au moins 90 jours. 

 

2. L’ACRE (anciennement ACCRE) ou l’exonération d’une partie des cotisations sociales proposée la première année pour les micro-entrepreneurs.

L’ACRE est par définition l’Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise et permet une exonération partielle de 50% des cotisations sociales sur 4 trimestres roulant après le début de l’activité. Le mot trimestre a son importance puisque pour profiter de 12 mois d’exonération vous devez choisir une date de début d’activité qui correspondant au début d’une nouveau trimestre pour ne pas perdre 2 mois bêtement. Pour un lancement en fin d’année, privilégiez donc un début d’activité en Octobre pour profiter de 3 mois plein d’exonération de cotisations sociales pour votre activité de secrétariat grâce à l’ACRE. Il ne s’agira non plus des 22% des charges précédemment citées mais bien de 11% sur la période concernée. Situation pour en bénéficier (source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11677

 

3. Les charges fiscales de du micro-entrepreneur secrétaire indépendant

On parle ici des taxes et des impôts liés à l’activité de secrétaire indépendante dont on peut s’acquitter de deux manières au choix et sous-conditions lorsque l’on est micro-entrepreneur : Soit par le prélèvement à la source, soit par versement libératoire. Arrêtons nous instant sur les deux options citées. 


3.a. Le choix de l’imposition à la source classique

Dans cette option, le micro-entrepreneur choisit de déclarer chaque année le CA HT encaissé an cours de l’année précédente sur la déclaration de revenus dédiée qui sera prise en compte pour calculer votre revenu imposable total selon abattement forfaitaire liée à l’activité, égal à 50% du CA HT pour les prestations de services artisanales ou commerciales et 34% pour les activités libérales. C’est une des raisons qui explique qu’il est de plus en plus intéressant aussi de s’inscrire en micro-entrepreneur sur les prestations de services pour l’activité de secrétaire indépendante : votre abattement sur CA HT encaissé est plus important.

Une fois l’abattement appliqué, les revenus imposables sont réinjectés sur les revenus totaux du foyer pour calculer le montant de l’impôt in fine requis sur le barême progressive des tranches marginales d’imposition. 

 

3.b. Le choix du versement libératoire pour votre activité de secrétaire Freelance.

 

Tout d’abord, ce choix n’est pas naturel et reste soumis à conditions. En 2020 pour le VFL, le montant du revenu fiscal de référence ne devait pas dépasser 27519 euros pour une personne seule. Ici l’entrepreneur choisit de régler cotisations fiscales et sociales en une seule fois sur un pourcentage fixe du Chiffre d’Affaires HT encaissé.

Pour l’activité de secrétaire indépendante avec l’option prestations de services, le % applicable est de 1.7% alors que pour l’activité de secrétaire Freelance en libéral il est de 2.2%.Dans ce registre, le micro-entrepreneur doit également déclarer aux impôts son CA encaissé HT chaque année via la déclaration de revenus dédiée sans crainte qu’il y ait une double sur ses revenus micro. 

 

3.c La CFE : Cotisation foncière des entreprises dans le cadre du statut micro-entrepreneur.

C’est une taxe appliquée à toutes les entreprises y compris les micro-entrepreneurs est l’une des composantes de la contribution économique territoriale (CET) avec la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE). Cette taxe est basée sur des biens soumis à la taxe foncière et applicable dans chaque commune où l’entreprise dispose de locaux ou de terrains. Pour une secrétaire indépendante, la CFE sera donc calculée sur le lieu de la domiciliation de la micro-entreprise, le chiffre d’affaires HT encaissé et le taux fixé par la commune. 

Il est important de noter que vous pouvez être exonérée de la taxe CFE

En effet, la première année d’activité, vous pouvez être exonérée de payer cette taxe CFE en remplissant le formulaire CERFA d’exonération temporaire de cotisation foncière des entreprises. Ici on entend début d’activité non pas la création de la micro-entreprise mais bel et bien l’année où les premiers CA HT sont encaissés.

Vous pouvez bénéficier de cette exonération également si votre CA HT total facturé sur l’année N-2 est inférieur à 5000 euros. 

 

Ceci étant dorénavant plus clair, vous pouvez maintenant envisager 3 documents pour créer une présentation de type Business Plan simplifié :


Préparez votre budget de lancement d’activité comme secrétaire indépendante

Dans un premier onglet il vous sera conseillé de lister vos coûts de lancement qui reprennent des thématiques telles que l’achat de matériel, la formation, la réalisation d’un site internet de qualité ou encore votre encadrement juridique. Cette partie constituera les dépenses nécessaires.
En parallèle mettez en avant vos liquidités disponibles : Prêt, fonds propres, Seed money etc. Suite à cette comparaison, vous serez en mesure de déterminer votre besoin réel de liquidité et la viabilité du projet au démarrage.

Préparez un tableau de résultat mensuel

Vous pouvez ensuite simplement réaliser un tableau des recettes perçues et y opposer un tableau de vos charges, maintenant que vous êtes claire sur les charges du micro-entrepreneur adaptées à l’activité de secrétaire indépendante. Cette partie charges doit être la plus exhaustive possible pour refléter une réflexion importante sur votre métier et la réalité de devenir indépendant.

Enfin vous serez inviter à faire une perspective de 3 à 5 ans.


Une fois que le tableau de résultat mensuel est réalisé, cette dernière partie est plutôt simple. Vous devez effectuer des projections selon vos ambitions sur l’activité et selon les changements qui arriveront : suppression exonérations, dépassement de seuil de CA, développement de la clientèle, etc etc.


Si vous souhaitez un modèle simple sur ces 3 documents, vous pouvez vous procurer un exemple de modèle de Business Plan pour micro entrepreneur en secrétariat freelance sur l’onglet ressources du site secretaire-independante.online. Evidemment ceci n’exclue en rien de consulter un expert-comptable professionnel pour le conseil le plus approprié à votre situation et la création de vos documents. 

 

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Name *
Email *
Website

Conseils coaching gratuits ici

Echangez avec le fondateur SIO et recevez des conseils gratuits sur votre mobile via l’application Whatsapp